RETOUR - Page précédente

L'urbanisme participatif : Aménager la ville avec et pour ses citoyens

Nous sommes en novembre 2010, dans le Quartier vert Plateau-Est à Montréal. Cinquante personnes, citoyens et élus, sont rassemblées pour décider de l’avenir de leur milieu de vie. Au cœur de la discussion: les enjeux de déplacements dans le quartier. Depuis déjà plusieurs mois, la communauté est engagée dans une série d’activités pour réfléchir à l’aménagement de la rue. Ce soir, ils se prononcent sur des scénarios d’aménagement qui favorisent la marche et le vélo. Les scénarios privilégiés donneront le coup d’envoi à un plan de quartier vert que la municipalité mettra en œuvre au cours des prochaines années.

Voilà un exemple du type d’action poursuivie par le Centre d’écologie urbaine de Montréal  (CEUM) pour favoriser le développement d’une véritable culture de l’urbanisme participatif. Inspirée du community planning pour ce qui est du processus et des travaux de l’architecte Jan Gehl et de l’auteure militante Jane Jacobs pour la vision de la ville, la démarche proposée par le CEUM insiste sur l’importance de la participation citoyenne pour créer des milieux de vie plus humains qui répondent aux besoins de la population. Cette démarche a inspiré et inspire toujours plusieurs communautés au Canada.

Des outils pour favoriser l’engagement
L’urbanisme participatif est une démarche qui recèle un fort potentiel pour transformer la ville et ses quartiers avec les citoyens, mais encore faut-il bien la planifier pour assurer son succès. Le présent guide trace les grandes lignes du processus développé par le CEUM au fil des années. Il vise à outiller les intervenants de divers secteurs et les citoyens en leur fournissant une vue d’ensemble des étapes à suivre, des acteurs à inclure, ainsi que des outils et des ressources à leur disposition.

 Accedez à l'intégralité du document

Contacter le webmaster Consulter les mentions légales