RETOUR - Page précédente

Résultats de la première campagne de suivi de la fermeture des voies sur berges

À la rentrée 2016, la Ville de Paris fermait à la circulation routière les 3,5 km de la voie Georges Pompidou. Suite à de nombreuses interrogations quant aux impacts de cette piétonnisation, différents comités ont été mis en place par la Mairie de Paris, la Préfecture de Police, la Région Île-de-France et la Métropole du Grand Paris. Une étude spécifique pour suivre l’impact sur l’air leur a été proposée par Airparif. De la mi-novembre à la mi-décembre 2016, une première campagne de mesure a été mise en place. Les résultats mettent en évidence un impact avéré de la piétonnisation des berges avec à la fois :

  • une amélioration de la qualité de l’air le long des quais fermés à la circulation.
  • mais aussi une dégradation autour des carrefours dans cette zone et à l’est, dès la fin de la portion piétonnisée. Cette situation est accentuée lors du pic de trafic du matin. Des impacts sont aussi perceptibles, mais moins marqués, sur les itinéraires de report.
     

Consultez le rapport

 

Contacter le webmaster Consulter les mentions légales