RETOUR - Page précédente

Dosage des Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques dans les plants de choux exposés dans la communauté urbaine de Lille


 

Cette étude a été réalisée en colloboration avec le Laboratoire de Botanique et de Cryptogamie de la Faculté de Pharmacie de Lille et le Centre Commun de Mesure de l’Université du Littoral Côte d’Opale.

 

 

Les végétaux supérieurs sont de plus en plus employés dans le diagnostic environnemental au sens large. Mais, en tant que sentinelles, ces organismes sont également utilisés dans une première approche de l’évaluation de l’exposition des populations aux polluants.

 

La biosurveillance des HAP est une démarche émergente et innovante. L’utilisation des végétaux supérieurs (le chou par exemple) est une méthode régulièrement employée, faisant partie de celles préconisées dans les programmes de bioindication initiés par l’Union Européenne. Elle est également normalisée en Allemagne (Norme VDI 3957 – 2000). 

 

Ce projet permet de fournir des indications sur la contamination atmosphérique par les 16 COV (Composés Organiques Volatils) dont la surveillance est recommandée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Il peut s’intégrer dans une première démarche d’évaluation du risque sanitaire engendré par ces produits, encore peu étudiés sur la LMCU. 

 

Ce programme consiste à exposer sur 15 stations de la Communauté Urbaine de Lille des plants de choux selon la méthode normalisée allemande. Ces choux sont placés au sein d’un dispositif préexistant de stations utilisées pour le suivi de l’ozone.

 

Les plants de choux sont exposés par période de 2 mois pendant un an. A chaque récolte, les feuilles sont récoltées et analysées selon un protocole mis au point au sein du Laboratoire de Botanique de la Faculté de Pharmacie de Lille et du Centre Commun de Mesure de l’ULCO. Ce dernier prenant en charge les analyses.

 
 

Contacts :

Laetitia Davranche, chargée d'études à l'APPA Nord - Pas de Calais

Damien Cuny, Professeur à la faculté de pharmacie de Lille

Crédits photos : APPA NPC

Etude soutenue par :

 

[ Information provenant de l'Appa Nord - Pas de Calais ]

Contacter le webmaster Consulter les mentions légales