RETOUR - Page précédente

Pollution atmosphérique et changement climatique, Europe et France : des enjeux croisés, 3 mai 2011

Introduction

La pollution atmosphérique comme le changement climatique sont  des questions multiscalaires. Alors que la gestion de la qualité de l’air s’est élargie progressivement de la proximité industrielle à des questions de pollutions transfrontières à l’échelle continentale, mais peine à trouver des cadres de prise en charge à l’échelle hémisphérique voire mondiale, le changement climatique a été appréhendé d’emblée par des modèles atmosphériques fonctionnant très tôt à l’échelle globale. Cependant, ceux-ci s’intéressent à des horizons temporels  de l’ordre du siècle, quand les pollutions atmosphériques relèvent de perspectives de court et moyen terme.

« L’augmentation de la puissance des calculateurs a été et continuera d’être un facteur de progrès important, en permettant d’améliorer la résolution géographique des modèles ou leur complexité. Le réchauffement climatique lui-même, quand il se développera de manière plus nette fournira un certain nombre de clefs à l’amélioration de sa propre prévision »  déclarait H. Le Treut au congrès de l’association internationale de climatologie. Mais il poursuivait en insistant sur la complexité d’une « descente en proximité » pour laquelle la modélisation des processus physico-chimiques de l’atmosphère doit être complétée par une approche pluridisciplinaire de la vulnérabilité des territoires qui doit, elle aussi, être appréhendée à des échelles différentes et dont la pertinence est liée à la diversité des facteurs physiques, économiques et sociaux à prendre en compte.  

Quelle est donc, dans ce contexte,  la signification de la formule sans doute trop souvent employée sans être affectée d’un sens précis : « Penser globalement, agir localement » ? La qualité de l’air et ses implications sanitaires immédiates ou à plus long terme représentent une facette de la complexité  qui caractérise la question du changement climatique et l’intrication des échelles qui en est constitutive. Les synergies entre changement climatique et qualité de l’air sont évidentes puisque ces deux préoccupations trouvent massivement leur source dans les phénomènes de combustion dont elles imposent la réduction, passant par une moindre utilisation des combustibles fossiles, rendue également indispensable par la raréfaction à venir de ceux-ci face au défi de la croissance considérable des consommations. Cette convergence qui relève, apparemment, du bon sens est plus difficile à mettre en œuvre qu’il n’y parait, pour des raisons qui tiennent à la fois à la complexité des interactions et à la structuration historique des dispositifs de contrôle. La connaissance de ces interactions, synergétiques ou antagonistes et les outils permettant d’évaluer les co-bénéfices d’approches coordonnées progressent cependant rapidement.

Jean-Marie Rambaud montrera quels sont les efforts réalisés, aux niveaux planétaire et Européen, pour donner une réalité juridique et institutionnelle à cette convergence bénéfique. L’argumentation prônée s’appuie sur des calculs économiques mettant en évidence les relations coûts/bénéfices des deux approches. Alors qu’en France, le rapport Richert avait bien mis en avant la nécessité de s’appuyer sur une vision d’ensemble de l’atmosphère, fondamentale du point de vue des sources, l’Union européenne, avec deux Directions séparées, - environnement et climat – tarde à élaborer de nouveaux textes plus intégrateurs alors que les directives actuelles même ne sont pas encore pleinement entrées en application sur le terrain.

Claude Kergomard, avec son expérience de géographe et en particulier du domaine de l’observation satellitaire, insistera sur la nécessaire imbrication des échelles spatiales et temporelles et sur les questions méthodologiques qu’elle soulève. Difficultés qui, bien sûr, rejaillissent sur la complexité institutionnelle, peu adaptée aux logiques des phénomènes physiques et à leur expression sociétale.

 

 

Contacter le webmaster Consulter les mentions légales