RETOUR - Page précédente

Une multiplication des alertes à la pollution aux particules fines PM10 : l'air de nos villes serait-il plus pollué ?

Depuis la vague de froid du début de l'année 2012, les trois quarts des Associations Agrées de la Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA) de la métropole ont déclenché de nombreuses procédures d'information et recommandation ou d'alertes pour les particules fines PM10

L'APPA fait le point dans ce dossier sur ces alertes à répétition qui nous poussent à nous poser la question suivante : l'air de nos villes serait-il plus pollué ?



document (pdf 212 Ko)

Contacter le webmaster Consulter les mentions légales