RETOUR - Page précédente
Le 29 mai 2013

Rénovation du logement : Comment améliorer le confort des occupants sans dégrader leur santé ?

Les travaux de l'Observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur (OQAI) ont montré que certains polluants pouvaient être rencontrés dans les logements, lieux de travail, écoles... dans des concentrations beaucoup plus importantes que dans l'air extérieur et avoir un impact sur la santé des habitants. Ces pollutions intérieures peuvent être intrinsèques à la nature même des locaux (localisation proche de sources extérieures, type de matériau...) ou bien liées aux comportements des occupants (tabagisme, mode de chauffage, entretien de la ventilation, pratiques d'aération...).

Avec la priorité donnée aux économies d'énergie depuis les années 70, dans la construction et la rénovation des logements, de nouvelles pratiques sont nées, visant une isolation thermique parfois poussée à l'extrême, qu'il est conseillé de concilier avec les enjeux de santé publique. Les professionnels du bâtiment constituent des acteurs clé à mobiliser afin d'aider à porter un regard global sur la circulation de l'air avant et après travaux, et pouvoir informer les habitants des enjeux de la qualité de l'air intérieur.

Olivier LEMAITRE, Responsable du Pôle Qualités Sanitaires des Bâtiments au CETE (Centre d'Etude Technique de l'Equipement) Nord – Picardie et Corinne SCHADKOWSKI, directrice de l'APPA (Association pour la prévention de la Pollution Atmosphérique) vous invitent à venir débattre sur ce thème à Lille Grand Palais, en Salle Hainaut le mercredi 29 mai de 16 h 30 à 18 h.

Symposium organisé dans le cadre du colloque Peau et BTP des 28, 29 et 30 mai 2013, en savoir plus...

 

Avec le soutien de :

   

 

 



Télécharger le diaporama de la présentation faite par Olivier Lemaître
[ Information provenant de l'Appa Nord - Pas de Calais ]

Contacter le webmaster Consulter les mentions légales