Nous avons tous un rôle à jouer pour préserver notre environnement et notre santé. A notre échelle, quel que soit notre âge, il est possible d’agir pour réduire les sources de pollution afin de préserver l’air de nos villes mais aussi l’air de nos logements. C’est pourquoi, il est important de sensibiliser les enfants, dès leur plus jeune âge, pour qu’ils apprennent à être responsables face à leur environnement

Un parcours découverte de la qualité de l’air dédié aux enfants d’une école de Marseille

A l’occasion de la Journée Nationale de la Qualité de l’air, l’Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique a souhaité organiser une série de parcours découverte sur la qualité de l’air, à destination des scolaires, au sein du parc du Palais Longchamp à Marseille.  

Ainsi, 3 classes de CM2 et 2 classes de CM1 de l’école primaire Leverrier, soit un total de 125 enfants, ont participé au parcours, animé par l’APPA les 20 et 21 septembre 2018. 

L’itinéraire a démarré au jardin de l’observatoire avec l’observation de la station de mesure de la qualité de l’air d’Atmosud. Cette étape a été l’occasion d’aborder les différentes sources de pollution de l’air extérieur. La poursuite du parcours s’est déroulée en différentes stations, permettant de faire des focus sur plusieurs thématiques relatives à la qualité de l’air : la végétation en ville, les allergies aux pollens, les effets de la pollution atmosphérique sur le bâti, les moyens de transports. Enfin, le retour en classe a été l’occasion des élèves a été propice pour évoquer la qualité de l’air intérieur. 

Animation jeu « Sur la Piste de l’air » à Strasbourg

Depuis de nombreuses années, le comité Grand-Est  propose à Strasbourg l’animation « Sur la Piste de l’air ». 

Au fil d’une découverte originale du centre-ville, les enfants déambulent à la recherche de réponses aux énigmes proposées. Celles-ci permettent de prendre conscience de l’existence de la pollution atmosphérique et de ses effets. L’étape «montée à la plate-forme de la cathédrale», permet aux  participants de poser un regard différent sur la ville et ses environs. Une démarche éco-citoyenne est systématiquement proposée en conclusion. 

En 2018, ces animations ont touché plus de 250 enfants et 47 adultes.