0
% de la population
20
taille moyenne ( en µm )

Le pollen

L’allergie aux pollens touche environ 10% de la population française. Le pollen est l’élément reproducteur (taille moyenne  de 20 à 60 µm) produit par les organes mâles des plantes (anthères des étamines). L’allergie est causée uniquement par les pollens transportés par le vent, dit anémophiles.

Le pollen contient des protéines reconnues par le système immunitaire comme dangereuses et déclenchant une réponse immunitaire. Des composés lipidiques sont également transportés par le pollen et ceux-ci ont des effets adjuvants à la réaction allergique. La pollution de l’air peut par ailleurs moduler le caractère allergisant du pollen en modifiant sa composition chimique et en altérant ses protéines.

Lors de son transport dans l’atmosphère, le pollen peut être rompu ce qui entraîne ensuite la libération de son contenu cytoplasmique. Des granules de petites tailles (quelques micromètres) sont notamment libérés et ils peuvent occasionner des crises d’asthme.

Dans un contexte de changement climatique et d’augmentation des concentrations de dioxyde de carbone (CO2), la communauté scientifique alerte sur une possible augmentation des concentrations de grains de pollens dans l’atmosphère ; ce qui pourrait augmenter la part de la population sensibilisée aux pollens.

Le projet Vigie pollen

- Qu’est-ce que Vigie-Pollens ?

Vigie-Pollens est un projet novateur puisque c’est l’un des premiers observatoires de la nature, se basant sur la démarche des sciences participatives au caractère interdisciplinaire et polyvalent, alliant éducation, santé et environnement. En effet, ce réseau d’observateurs éco-volontaires, permet à partir de données environnementales, d’apporter des données locales d’émissions de pollens d’arbres allergisants et ainsi de pouvoir alerter sur leurs impacts sur la santé

- Quel est le but de ce projet ?

Vigie-Pollens permet de disposer d’une part d’informations sur les rythmes saisonniers des arbres, pour les espèces les plus allergisantes de la région Hauts-de-France, et notamment sur leur période de pollinisation. Ces informations prennent en compte les fluctuations de l’environnement, comme l’impact du climat sur le développement de la flore locale. Le projet permet donc d’anticiper au plus juste l’arrivée des pollens dans l’air.

D’autre part, Vigie-Pollens est un outil de communication, d’éducation, de sensibilisation et de participation du public autour des allergies aux pollens. Savoir reconnaître les espèces auxquelles on est allergique permet d’avoir une prise de conscience et à terme provoquer un changement de comportement, incitant à une gestion raisonnée de l’implantation d’espèces.

Pour plus d’infos rendez-vous sur http://www.pollen-hautsdefrance.fr/