Nouvel avis de l’Anses sur la modification des seuils d’information et d’alerte

by in Actualité 8 octobre 2021

A la suite de la publication des dernières valeurs guides pour l’air ambiant, l’Anses va dans le même sens que l’Organisation Mondiale de la Santé en proposant de revoir les seuils d’information et d’alerte lors des pics de pollution atmosphérique en France. L’agence demande ainsi la mise en place de nouveaux seuils se rapprochant des dernières valeurs guides de l’OMS afin de garantir la santé des populations. Ces nouveaux seuils seraient légitimes car en cohérence avec l’analyse récente de la littérature scientifique sur le sujet.

L’Anses indique également vouloir la modification de l’indice ATMO. Cet indice réservé à l’information des populations sur la qualité de l’air ambiant se base sur le référentiel de l’European Air Quality Index, mis au point entre autres par le l’Agence Européenne de l’Environnement. La baisse de ces seuils et de cet indice doit se faire dans le but de réduire l’exposition des populations dans la durée. L’Anses rappelle que la lutte contre les pics de pollution est importante mais que la majorité des risques sanitaires liés à la pollution de l’air est une conséquence du niveau moyen de l’air ambiant.

Le communiqué de l’Anses est disponible à cette adresse : https://www.anses.fr/fr/content/pics-de-pollution-revoir-les-seuils-d%E2%80%99information-et-d%E2%80%99alerte-pour-mieux-prot%C3%A9ger-les

Ainsi que l’avis relatif à « la modification des seuils de déclenchement des procédures préfectorales en cas d’épisodes de pollution de l’air ambiant » du 30 septembre : https://www.anses.fr/fr/system/files/AIR2020SA0110.pdf